Suite à un bug informatique en cours de résolution, les paniers ne sont sauvegardés qu'une heure. Merci pour votre vigilance lors du passage de vos commandes.

Guide : tout savoir sur le radiateur à chaleur douce

A la recherche d’un chauffage pour votre bien-être et confort ? On entend de plus en plus parler de chaleur douce par opposition à une chaleur agressive que l’on ressent lorsque l’on est proche du radiateur. C’est le radiateur à chaleur douce qui est responsable de cet exploit. Il constitue la technologie la plus avancée dans le domaine des radiateurs électriques et permet tout simplement une température stable et homogène dans toute la pièce dans laquelle il est installé.

radiateur à chaleur douce

Quelle est la différence entre un radiateur à inertie et un radiateur à chaleur douce ?

Le radiateur à chaleur douce fait partie des radiateurs à inertie. Tout comme ces derniers, il emmagasine de la chaleur pour la restituer de manière régulière. Sa différence réside dans son fonctionnement : c’est un radiateur 2 en 1 avec deux sources de chaleur. Il fonctionne non seulement sur le principe du radiateur à inertie mais aussi celui du panneau rayonnant.

C’est un radiateur à double corps de chauffe qui est équipé de deux résistances indépendantes mais complémentaires. Une première résistance électrique chauffe la façade du radiateur et restitue la chaleur par rayonnement. Elle assure alors une montée en température rapide. Une autre résistance est positionnée dans un corps solide ou liquide, pour une restitution de la chaleur plus longue, et ce, même après avoir éteint l’appareil.

On distingue deux types de radiateurs à chaleur douce : le radiateur à inertie sèche et le radiateur à fluide caloporteur. C’est le fonctionnement de la deuxième résistance électrique qui les différencie. Pour le radiateur à inertie sèche, la résistance chauffe un corps solide en aluminium ou en fonte. Pour le radiateur à inertie fluide, la résistance baigne dans un fluide caloporteur et diffuse la chaleur.

Avantages et inconvénients du radiateur à chaleur douce

Vous l’aurez compris, le radiateur chaleur douce combine quantité et qualité de la chaleur : il permet de chauffer une pièce rapidement et durablement. Vous pourrez profiter d’une chaleur douce répartie dans toute la pièce sans zone froide. Par ailleurs, parce qu’il continue de chauffer même après une coupure de l’appareil, il vous permet de réaliser d’importantes économies d’énergie. A cet égard, il est possible de l’associer à des systèmes de programmation tels que le détecteur d’ouverture, détecteur de présence, déclenchement à distance et d’autres appareils domotiques. Vous pourrez alors optimiser votre consommation à votre rythme de vie.

Néanmoins, malgré tous les avantages de ce type de radiateur, le prix d’achat peut parfois décourager, les prix pouvant varier entre 200 et 2000 euros. Il est alors possible d’économiser sur les coûts d’installation et d’entretien dans la mesure où peu de travaux sont nécessaires lors de l’installation et le radiateur ne nécessite aucune maintenance particulière. Sont tout de même possibles les fuites et bruits dans le cas d’un radiateur à fluide caloporteur. Niveau esthétisme, ils peuvent se fondre dans le décor mais il existe d’autres modèles de radiateurs plus design, légers et moins volumineux.